Chat Box
77.146.2.j'ai fait mon temps de re
77.146.2.c'est possible ou pas sel
90.89.45.le dimanche et t il payer
90.89.45.

Cliquez ici pour entrer


Il y a 0 personnes connectées.
Forums Infos
Les plus téléchargés
Ephémérides
En ce jour...
1644
Victoire des troupes d'Olivier Cromwell sur les troupes royalistes en Angleterre.
1900
Première ascension en zeppelin.
1974
Mort de Juan Domingo Peron, président de la république argentine.
2008
lors de l’Opération Jaque menée par l'armée nationale colombienne soit six ans et demi après son enlèvement, Íngrid Betancourt est libérée.
2020
St Martinien
Activité du Site

Pages vues depuis 31/12/2010 : 956 508

  • Nb. de Membres : 11
  • Nb. d'Articles : 109
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 3
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques


11 Sept 2011

Transport CFA

Transport routier de marchandises

Congé de fin d'activité : FO et la CGT dénoncent la capitulation de la "bande des 7"

Par Anne Kerriou | WK-transport-logistique.fr |28/04/2011|



Après les premières discussions sur le congé de fin d'activité (CFA) dans le transport routier, FO et la CGT déplorent "une capitulation avant la bataille de la bande des 7". Une "bande" qui associe quatre organisations syndicales et trois patronales.

La première réunion paritaire sur l'adaptation du congé de fin d'activité (CFA) dans le transport routier à la nouvelle donne créée par la réforme des retraites s'est tenue le 21 avril 2011. Des premières discussions qui ne sont pas du goût de FO et de la CGT.

Dans un communiqué conjoint publié le 22 avril, les deux organisations syndicales déplorent "une capitulation avant la bataille de la bande des 7". Une bande des 7 composée de quatre organisations syndicales (CFDT, CFTC, FNCR et CGC) et de trois organisations patronales (TLF, OTRE et FEDESFI pour les transporteurs de fonds).


Pour un glissement progressif de 55 à 57 ans

Selon la CGT et FO, cette "alliance contre nature", réunissant des organisations "qui ne défendent pas habituellement les mêmes intérêts", a "obéi à l'intransigeance du directeur de cabinet du secrétaire d'État aux Transports, Thierry Mariani.

L'État prévoit de passer de 55 à 57 ans l'âge requis pour bénéficier du CFA, et ce "d'un seul coup". FO et la CGT plaident pour leur part pour un glissement par palier et souhaitent un dispositif qui "tienne compte des longues carrières".

Les deux fédérations annoncent leur intention de "continuer à se battre" et leur volonté de ne "pas s'avouer vaincues sans rien tenter".



Précédent |  Suivant

Temps : 0.1248 seconde(s)